Vaccination contre la poliomyélite : 7 zones de santés exclues !

0
284
views

Lancement officiel de la première phase des journées locales de vaccination contre la poliomyélite depuis ce 29 Aout 2018 à Goma. Près de 2 Millons d’enfants de moins de 5 ans sont entendus pour toute la province du Nord-Kivu. 7 zones de santés sont exclues dans le 34 suite au virus à Ebola.
-Par Noé Kalemeko

Parmi les zones de santés choisies pour la vaccination des enfants, le comité provincial de coordination de la campagne de vaccination a mis de cote Sept zones de santés en attendant la décision finale du ministre national de la sante. « Nous sommes dans une période sensible, et nous gérons beaucoup plus des épidémies, il y a l’épidémie de poliomyélite et celle de la maladie à virus Ebola. Le contact entre les personnes est parmi les choses que nous devons éviter dans les zones concernées par la maladie à virus Ebola et même dans des cotrets ou il y a des contacts qui sont en train d’être suivi par exemple à kalunguta on n’a pas encore eu des cas des maladies à virus Ebola positifs, un contact peut toujours développer la maladie d’un moment à l’autre’’ a dit Christivie VIVUYA, chef d’antenne du programme élargi de vaccination pour l’antenne de Goma.
Aucun aire de sante n’est fermée actuellement pour raison d’insécurité, le 34 zones de santé sont opérationnelles sous des dispositions en collaboration avec la division provinciale de la santé(DPS), pour envoyer des équipements adéquats. Une décision que le médecin Christivie Vivuya qualifie de responsable
La DPS insiste sur la vaccination de tous les enfants de 0 à 5 ans car la poliomyélite demeure encore une maladie très dangereuse qui rend l’enfant infirme toute sa vie et peut le tuer. « A part les Zones qui sont en épidémie de polio, il y aura la campagne sur l’étendue du territoire national, on ne va pas prendre le risque d’aller contaminer les gens parce que nous voulons vacciner contre la polio et c’est la même chose pour la situation d’insécurité, on ne prend pas aussi le risque d’aller se faire tuer parce qu’on veut aller vacciner un enfant. Pour les Zones qui sont en conflits, nous avons une équipe de sante qui est sur place. » Explique-t-elle
Pour cette première phase de vaccination, la DPS appelle les enfants à la vaccination qui va durée 3 jours sur l’étendue de la province du Nord-Kivu. ‘’ Un enfant non vacciner est un danger pour la famille et pour la communauté. La vaccination reste l’unique moyen pour protéger nos enfants contre cette terrible maladie.’’ Conclut Christivie Vivuya

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here