La ville de Bukavu sous des tensions d’insécurité, population déchainée!

0
319
views

Ce jeudi, dans les premières heures de la journée, des coups des balles se sont fait entendre dans le quartier Bugabo en commune de Kadutu , non loin de la palace du 24 novembre.

– Par Didier Minani

Cet événement a été non seulement un point de déstabilisation de la quiétude de la paisible population du milieu, mais en général toute la ville de Bukavu et ses environs. Il s’agit de de l’assassinat de Monsieur Christian Amisi connu sous le nom de « muzungu »ou « kiki ». Les bandits ont comis leur forfait vers l’entrée de l’Institut Supérieur de Développement Rural(ISDR/Bukavu). Les malfrats étaient sur une moto lorsqu’ils ont commis leur crime en lui logeant trois balles dans le corps.
Les sources sur place indiquent que la victime était jusque là un des bradeurs des monnaies les plus connu dans la ville de Bukavu; et plus précisément sur l’axe feu rouge-place de l’indépendance.
Le corps de la victime qui a succombé à ses blessures a été acheminé à la morgue de l’Hôpital Général de Référence de Bukavu.
La population, touchée par cet énième acte classé de terrorisme pour les uns et de criminalité pour les autres, a demandé à la police et au service de renseignement de la province de traquer ces malfaiteurs; pour que justice soit rendue d’une manière normale et selon les prérequis de la loi pour tout criminel et ses complices.
Celui-ci était considéré comme une référence dans ses activités de tout les jours . Les témoignages fusent de partout pour éclaircir le quotidien que menait le feu Christian.
Les réactions de la police n’est pas encore entendue. La population fait confiance en ses services de renseignement et de sécurité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here