Conflits fonciers en ville de goma et ses périphéries, la population promet de se prendre en charge contre les deguerpissements

0
339
views

Depuis maintenant quelques semaines un vent de déguerpissement de ménages a soufflé sur la ville de Goma et ses périphéries. Certaines personnes en possession des titres parcelaires, se disent propriétaires de certaines parties des quartiers. Les éléments de la police nationale interviennent, et mettent dehors les familles qui passent leur nuits à la belle étoile, laissant leurs maisons. Deja ce lundi 22 octobre, c’est la notabilité de Buhené, situé au nord de la ville qui a vu ses habitants vider leurs maisons à l’arrivée de la police qui leur parlait d’un ordre hiérarchique exigeant leur deguerpissement. Fâce à cette annonce, la population très en colère est descendue dans la rue en signe de protestation, echauffourés aucours desquels deux personnes auraient été tuées.
Deja ce mardi 23 octobre, une motion incidentielle a été introduite à la plénière, contre cette mesure que n’a pas tardé à sursoir le ministre Valérien MBALUTWIRANDE, appelant tous les deguerpis à rentrer dans leur maisons en attendant que d’autres mésures soient prise. C’est en tentant d’executer cette decision du ministre que les victimes se sont heurtées aux tirs de la police leur interdisant l’accès sur cette zone.
Les autorités locales disent ne pas être informée de cequi pourrait conduire a de tels problèmes. Dans une intervieuw nous accordée, MUNIHIRE BAGORE KAKOTI,l’une des autorités coutumière de Nyiragongo pense que le nœud du problème serait la vente illicite des parcelles par des gens qui n’en sont pas propriétaires et qui peuvent facilement les revendre à d’autres personnes au même moment.
Certains habitants rencontrés sur le lieu, ont estimé que l’impartialité de la justice congolaise n’est pas observée et promettent ainsi de se défendre seul contre les « envahisseurs ».
Jusque dans la soirée du mardi 23 octobre, des tirs à arme légères se faisaient entendre dans cette partie.

-Par Jovial Eliezer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here