Cacophonie au sein de l’opposition congolaise sur l’utilisation ou non de la machine à voter ce 23 décembre

0
387
views

Depuis mercredi dernier, les leaders des partis politiques et plate-forme de l’opposition de la République Démocratique du Congo se rétrouvent à Johanesbourg en afrique du sud, pour parler de la situation politique de l’heure au pays.

Ces hommes politiques qui ne juraient qu’au nom de la non utilisation de la machine à voter lors des éléctions du 23 decembre, semblent maintenant divisés sur la question, depuis l’acceptation de l’udps de Félix TSHISEKEDI d’aller aux eléctions avec ladite machine, question pour lui d’éviter de donner des pretextes au gouvernement et à la CENI pour expliquer un eventuel repport des éléctions. Les réprésentants de l’opposition pensent également que la CENI doit extirper du fichier éléctoral tous les enrolés fictifs notament ceux qui se seraient enrolés sans emprunte digitale. Pour pousser haut ces demandes, une marche pacifique est prévue pour ce vendredi 26 octobre sur toute l’etendue de la république, marche qui ve regrouper toute les plate-formes de l’opposition. Reste à savoir si l’udps de Félix TSHISEKEDI qui a deja accepté la machine à voter pourra prendre part a la manifestation. À Goma, comme a kinshasa, les autorités ont pris acte de l’information de l’opposition sur leur marche.
Notons que participent à cette réunion de Johanesbourg, Vital KAMERHE de l’UNC, Félix TSHISEKEDI de l’UDPS, Martin FAYULU de l’Ecidé, Eve BAZAIBA du MLC, Adolphe MUZITO, et les délégués de Ensemble pour le changement de Katumbi.

-Par Jovial Eliezer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here