« Je retire ma signature » déclarent Kamerhe et Tshisekedi, au lendemain de la désignation du candidat commun de l’opposition.

0
385
views

Au lendemain de la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition congolaise aux élections du 23 décembre, les opposants Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe retirent leur signatures ce lundi 12 Novembre 2018.

-Par Augustin Mosange

De Kinshasa à Goma, déjà le matin des soulèvements ont été observés, les militants en colère étaient visibles dans les bureaux de l’UDPS et de l’UNC, refusant de lâcher leur lutte individuelle pour accompagner le candidat commun ressorti de cet accord de Genève en Suisse.
 »On ne peut pas perdre notre temps à soutenir un candidat qui n’est pas connu, nos 8 ans de lutte ne nous permettent pas de se laisser imposer ce choix » a déclaré Adrien Mushumo porte parole de l’UNC au Nord Kivu.

Une base qui pèse ?
« je viens d’écouter ma base et ma décision est prise, après la réunion de notre directoire national je retire ma signature de cet accord […] Si je ne le fais pas je serais entrain de m’auto exclure de mon parti chose qui n’a pas de sens » a déclaré Vital Kamerhe, sur Top Congo FM une chaîne de radio Kinoise. Pendant ce temps dans une émission débat sur radio Okapi le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi annonçait aussi le retrait de la signature de l’homme de Limeté.

Il n’a pas fallut longtemps pour que les deux autres candidats de l’opposition pourtant présents à Genève passent à la trahison.

Ainsi, l’opposition sera multiple aux élections du 23 décembre néanmoins J Pierre Bemba et Moïse Katumbi n’ont pas encore réagi!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here