0
321
views

Dans l’objetif de lutter contre les accidents de circulation en ville de Goma, le ministre provincial ayant en sa charge le transport et voies de communication vient de créer un nouveau service qui se chargera de l’évaluation de la situation sur la voie publique en province du Nord-Kivu.

Giza Kasereka devant la presse

Jean de Dieu KASEREKA GIZA l’a dit jeudi dernier au sortir d’une réunion avec le commandant de la police de circulation routière en ville de Goma. La coordination pour la prévention routière fera donc son travail aux côtés d’autres services de réglementation de la sécurité routière, à l’occurrence la commission nationale pour la prévention routière CNPR et la police de circulation routière. Dans les jours avenir, les conducteurs en ville de Goma et sur toute la province devrons se munir d’un brevet de formation livré par des institutions de formation en matière de circulation routière reconnues par l’Etat afin de se rassurer de la maîtrise du code de la route par les conducteurs, a laissé entendre le ministre KASEREKA GIZA. Ceci est motivé par la multiplication d’accidents de circulation en ville de Goma dont le dernier cas en date est celui de mardi dernier quand un véhicule de marque FUSO a fini sa course sur le robot qui reglementait la circulation au carrefour instigo en pleine ville de goma. Quant à la question de savoir à quand la remise en marche de l’engin de réglementation de circulation, le ministre a déclaré que le propriétaire du véhicule qui a commis cet accident doit en dépit de son rang payer l’appareil communément appelé dans la ville de Goma « robot roulage ».

-Par JOVIAL ELIEZER

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here