Cipgl international: médiateur des conflits terriens dans le Nyiragongo

0
675
views

C’est dans la deuxième phase d’hommologation des compromis sur la résolution des conflits de terre dans le groupement Buumba et Kibumba, territoire de nyiragongo qu’une audience foraine a été organisée dans le cadre d’éxecution du projet Civiar DDR appuyé par la section justice de la Monusco. un projet implanté dans ce territoire pour une durée de huits mois.

Après la comparution de ELIA SHABIRAHI répresentant de l’institution en conflit avec la famille Bagore, le tribunal de paix siégeant en matière civique a jugé recevable ce dossier afin de trouver un compromis qui facilitera le rétablissement de la paix social entre ces deux parties.
Conformement à l’article 33 du code civile livre 3, le jugement sera rendu après 8 jours du constat effectué sur les compromis qui seront prit par l’institut kibumba et la famille Bagore.
A l’issu de cette activité, la ministre provoncial de la justice Feza BintiMutiya Jolly a confirmé aux élèves de cette école qu’ils auront desormais à étudier sans aucune mênace, celle-ci les as pour cette occasion appelé à travailler dure.
Un acte symbolique salué par François sobo coordonateur régional de la section d’appui à la justice/Monusco qui Remercie le médiateur de ce conflit.
Le répresentant de l’école, les élèves et leur parents ont quant à eux soulignés que c’est un climat de joie qui va regner dans le groupement Buhumba et kibumba, d’où une note de satisfaction a été presentée après le travail abattu par CIPGL.
Il vous souviendra que c’est dépuis 1955 que cette concession était spolier, 9hectar 15 ar et sa valeur.

Lyliane Safi Sharanguza

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here