Insécurité à Goma, le maire de la ville face à la population !

0
494
views

Le maire de la ville de Goma, à côté des responsables des services de sécurité urbains a réuni la population et les cadres de base ce mercredi 6 mars 2019 à Goma. C’était dans le but de chercher solution à la question d’insécurité dans la ville volcanique. Cette rencontre ? Un vrai espace d’écoute où chaque participant avait droit à s’exprimer sur la situation sécuritaire et surtout à répondre à la question du maire de la ville. « Quelle est la source de l’insécurité à Goma » a questionné Muyisa Kyese Timothée.
Par Noé Kalemeko

Le maire de la ville de Goma est enfin sorti de son silence pour parler de la situation sécuritaire de la ville de Goma après plusieurs cas de tuerie dans les quartiers Ndosho, Mugunga et Majengo.
Ce mercredi en échangeant avec la population et les cadres de base des tous les 18 quartiers de la ville, le locateur de l’hôtel de ville, Muyisa Nkyese Timothée affirme avoir fait des investigations pour dénicher les inciviques qui tracassent et tuent les habitants de son entité. Il a ensuite dévoilé que certaines personnes de la ville collaborent avec des groupes armés pour déstabiliser la population.
En prenant la parole, un cadre de base de Majengo s’est d’abord demander si les autorités n’etaient pas au courant de tout ce qui se passait dans la ville. « Les agents de l’ordre qui sont sensés nous sécuriser sont vieillards et soulards » a souligné chef d’une avenue de Majengo avant d’ajouter que certains agents de la police nationale congolaise (PNC) ainsi que de la police militaire (PM) des FARDCs sont souvent en complicité avec certains malfrats. D’où certains gangsters sont intouchables dans des quartiers. Même certains chefs ont peur de les dénoncer.
A cela le maire a promis de faire des plaidoyers pour l’ouverture de centre des formations des policiers pour mieux se comporter sur terrain. Certains cadres de base ont demandé de fixer la police de proximité dans des milieux reculés, pas pour les tracasser mais cette fois pour les sécuriser. Ils ont ensuite soulevé la question de recensement pour l’identification des agents de la police cimmis dans des avenues. La population a montré combien fournir du courant électrique surtout la nuit serait aussi une solution.
Pour assurer la sécurité de la population, certains cadres de base ont suggéré au maire de la ville de penser à leur situation financière et une bonne logistique. Difficile de faire parvenir des informations à temps sans moyen.
« La sécurité est une affaire de tous mais les forces de l’ordre vont faire tout leur mieux pour sécuriser les habitants et leur bien » ont souligné les autorités présentes, néanmoins une bonne communication s’avère importante.
Est-ce que le maire de la ville a trouvé solution dans ces assises ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here