Goma : Les militants de l’UDPS brulent les pneus en contestation des élections sénatoriales.

0
398
views

Les militants et sympathisants du Parti politique Union pour la Démocratie et le progrès social UDPS/TSHISEKEDI fédération du Nord Kivu ont affiché leur mécontentement ce samedi 16 mars 2019 à Goma. Ils ont allumé le feu devant leur bureau après élection des sénateurs en RDC.

Sur le tableau affiché à l’entré du bureau on pouvait lire « Nous demandons la démission du secrétariat général et interpellation de tous les députés corrompus et les corrupteurs. Nous devons combattre la corruption, cheval de batail du président de la République Démocratique du Congo FELIX ANTOINE TSHISEKEDI TSHILOMBO, lutte contre la corruption »
Si on en croit GEDEON SEPENGWA le président de la jeunesse de l’UDPS fédération du Nord Kivu, les militants protestent contre les élections au niveau sénatorial, il pense que son parti ne devrait pas manquer même un seul sénateur à Kinshasa parce qu’ils ont eu au total 12 députés provinciaux dans la capitale de la RDC. « Les sénateurs ont été élus et nous avons constaté que nous n’avons pas eu même un sénateur alors que ce sont les députes provinciaux qui votent » a-t-il dit.
Celui-ci qualifie ces élections des corrompues et une complicité des personnes de mauvaises volontés contre le parti « nous devons sauver notre parti, de ce qui se passe à l’interne. Nous disons qu’il y a des antivaleurs dans le parti, c’est un danger pour tout un peuple et pour la RDC, il faut combattre ces antivaleurs, nous manifestons pour dire non à tout ce qui se passe pour l’éradiquer » ajoute-t-il.
PRINCE NALUBALA combattant de ce parti pense que cette manifestation est motivée par le fait que l’UDPS a les députés possibles mais pas assez des sénateurs après élections, ce qu’il qualifie aussi de corruption «on ne veut pas des corruptions dans le parti, il semble que certains de nos députés ont été corrompus et c’est pour cette raison qu’ils ont voté pour d’autre au Senat ». Pour ce combattant, « comme le président a entendu la base au niveau de Genève alors nous lui demandons d’écouter la colère parce que nous sommes toujours derrière lui » a-t-il conclu.
Les militants de l’UDPS ne jurent que par des manifestations pour combattre la corruption et les corrompus du parti cher à Etienne TSHISEKEDI.
Pour MUHINDO LE SAGE et taxi man moto de Goma, ceux qui sont au pouvoir ne doivent pas organisé des marches car c’est seulement les opposants qui peuvent le faire. Celui-ci indique que si FELIX TSHISEKEDI n’est pas à mesure de diriger le pays, il est encore temps de démissionner « le président qui est passé est de l’UDPS, mais ses sympatisants sont entrain de manifester, partout dans le monde je n’ai jamais vu là où la majorité organise des telles actions. Selon moi, le pouvoir n’est pas à l’UDPS, il y a celui qui dirigent le pays » a-t-il dit
Signalons que la plateforme Front Commun pour le Congo a eu la majorité avec 91 Sénateurs, l’UDPS 3 et la coalition LAMUKA 6 Sénateurs sur 100.

-Par Noé Kalemeko

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here