Goma: Les personnes vivant avec handicap revendiquent des installations accessibles pour payer les taxes.

0
476
views

L’association des personnes vivant avec handicap Tuungane(APHT) a organisé une marche pacifique ce lundi 1 Avril 2019 pour demander, au gouverneur de Province intérimaire Felair Lutautchirwa, l’installation immédiate d’un bureau qui répond au norme physique des personnes handicapées. Ce bureau servira du lieu de paye des taxes des marchandises.

Cette association se sent préoccupé par le fait que les autres vendeurs ont un bureau ou payer les taxes, alors que les handicapés ne veulent pas garder leurs marchandises dans des entrepôt inaccessible.
Rukinge Ndeleme, un des manifestants déplore la façon dont la police travaille car elle n’était pas présente pour encadrer les manifestants. « Nous étions avec les motards et d’autres personnes et même les enfants de la rue, si ces gens pouvaient troubler l’ordre public, on pouvait dire que c’est les personnes handicapées. Tout ceci parce qu’on a pas été encadré. La police est venu à la dernière minute » a-t-il dit.
Cette association ne jure que par dormir au bureau du gouverneur s’il ne trouve pas des solutions.
Si on en crois le président de cette structure de personnes vulnérables, la DGDA a imposé un système en leur défaveur.
Ils ne veulent plus mettre leurs marchandises dans les entrepôt au niveau de la petite barrière car ils n’ont pas un bureau qui est accessible « Partant de notre condition physique on ne peut pas aller et accéder dans un bureau de la DGDA pour aller payer nos taxes » estime Ndelema.
Pour lui, même les instruments juridiques nationaux sur les droits des personnes vivants avec handicap, mettent l’accent sur la convention relative aux droits des personnes handicapés, et le problème d’accessibilité est aussi énuméré.
Une façon pour cette catégorie de personne de demander l’installation immédiate d’un bureau d’accès à leur différentes marchandise à la petite barrière de Goma.
 » Les personnes handicapées doivent avoir des mesures spécifiques liées à sa condition physique, morale et intellectuelle. » Indique le président de cette structure.
Signalons que l’association des personnes vivants avec handicap réunis au sein de la structure tuungane veut l’implication totale de l’autorité provinciale pour résoudre ce problème pour avoir un bureau permanent et accessible pour payer les taxes et contribuer au développement socio-économique de la République démocratique du Congo.

-Par Noë Kalemeko

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here