Goma-Ebola: Aucun dispositif sanitaire au Campus du Lac, les étudiants inquiets.

0
585
views

Certains étudiants du Campus Universitaire du Lac lancent une alerte à leurs autorités académiques suite à l’absence, déplorée, des dispositifs sanitaires de prévention de la maladie à virus Ebola sur les installations de ce lieu public.

Cris d’alarme proféré ce vendredi 19 juillet 2019 à Goma à l’occasion d’une descente sur le lieu.
Cela après qu’un cas de maladie à virus Ebola ait été déclaré positif à Goma la semaine dernière, amenant jusqu’au décès de la victime.
Déclarée urgence de santé mondiale par L’OMS, puis crise de santé publique par le ministère congolais de la santé, la maladie à virus Ebola inquiète d’aucuns dans la ville de Goma, notamment les étudiants du Campus Universitaire du Lac.
Pourtant, aucun dispositif sanitaire de prévention de cette maladie monstrueuse n’est mis en place dans les installations d’un campus fréquenté par plus de 5000 étudiants, sans compter les agents des différentes institutions.
Une situation qui indigne les étudiants qui se sentent exposés. Simplement, certains qualifient cette état de choses de « relâchement de la part des autorités académiques du campus (Kinyumba).
 » Nous ne comprenons pas comment une maladie telle que Ebola ne puisse pas inquiéter nos autorités académiques. C’est une irresponsabilité et à la fois un délassement. Nous demandons aux autorités de prendre des dispositions nécessaires, dans un bref délai, car nous sommes exposé à cette maladie dangereuse. » Lâche
un étudiant rencontré au deuxième niveau du campus.
 » Mettre de l’eau clorée sur les entrées du campus, c’est la moindre de choses. Nous pensons que nos autorités ne prennent pas avec sérieux cette question. Pourtant très inquiétante. » libère une étudiante de l’Université de Goma.
« Tout le monde craint Ebola pendant ce temps, mais visiblement pas nos autorités. C’est déplorable. Plus de 5000 étudiants fréquentent ce campus. Vous imaginez le risque que nous courons. Nous demandons à nos autorités de vite agir » alerte un étudiant rencontré dans les escaliers du deuxième niveau.
En rappel, Le ministre national de la santé, de passage à Goma jeudi 18 juillet, a recommandé à la population, entre autres, d’observer les mesures d’hygiènes générales sur les lieux publics pour lutter contre Ebola.

-Par Jospin Hangi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here