De Tony Elumelu Foundation à la Journée de la Femme africaine, la Dynamique Umoja plus au rendez-vous

0
488
views

Les jeunes de la Dynamique Umoja Plus se sont réunis ce samedi 17 août 2019 à Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu, c’est à l’Est de la RDC. Le but de cette séance était la restitution des activités de la Journée Internationale de la Femme Africaine tenue à Kinshasa mais également des activités de Tony Elumelu Foundation à Abuja, activités auxquelles certains de leur camarades ont pris part.

Dans son exposé, sur sa participation aux activités de Tony Elumelu Fondation, Christian Mugisho, coordinateur adjoint de la Dynamique Umoja Plus a avant tout expliqué son expérience avec d’autres entrepreneurs africains. « C’était une expérience extraordinaire d’être dans un net working avec des africains qui ont réussi dans l’entrepreneriat » souligne Christian. Ce directeur de Kivu Kuku, qui produit des poussins a montré l’importance de mettre en oeuvre les idées d’entrepreneurs pour son bien et celui de la société. Cet entrepreneur pense que le Nord-Kivu a beaucoup a propos, parce que selon lui la jeunesse Nord-Kivuvienne est pleine d’innovation.  » Le Nord-Kivu n’est pas seulement Ebola kidnapping, nous avons une jeunesse forte et pleine d’idée » a conclut Christian Mugisho avant de laisser place à sa camarade.
Nathalie Chibanguka est parmi les rares femmes qui ont représenté la province du Nord-Kivu aux activités de la Journée internationale de la femme africaine tenue à Kinshasa. Dans son speech devant ses camarades de la Dynamique Umoja Plus, Nathalie Chibanguka a présenté les recommandations des femmes africaines pour l’inclusion des femmes à tous les niveaux dans la gestion.  »La plus part de fois nous, femme, nous sommes laissé derrière les homme. Nous avons aussi ce besoin de nous épanouir, de nous sentir capable et nous sommes consciente déjà » a souligné Chibanguka toute détermine. Dans ce combat, elle est consciente que ce n’est pas à être nombreux qu’elles vont faire la différence, mais avoir cercle de qualité.
Christian comme Nathalie sont convaincu qu’il faut, en tant que jeûne, investir dans sa propre qualité.

-Par la Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here