Nord-Kivu: le trophée mongongo na biso élevé dans sa dignité par la ministre provinciale du genre

0
460
views

Par l’entremise du réseau des enfants et jeunes Africains pour le Droits humains (Rejadh), Innocent Buchu, lauréat du prix Mongongo na biso a été reçu par la ministre provinciale du genre au Nord-Kivu ce mercredi 23 octobre à Goma .
Ce, pour la présentation du trophée lui décerné, le 3 octobre courant à Kinshasa, grâce à ses productions journalistiques cadrant avec la thématique de santé sexuelle et reproductive.

C’était dans l’optique de la lutte contre les grossesses non désirées.
Son excellence Fatuma Hassan a loué le courage du lauréat et son travail bien fait jusqu’à honorer toute la province du Nord-Kivu par sa distinction à un concours de casquette nationale.

 » Ce que vous avez fait est à encourager. Formez aussi les autres sur ce que vous faîtes pour que le prochain lauréat du prix Mongongo na biso soit de votre entourage.
Félicitations aussi pour le trophée, fruit d’un travail et de la détermination. Ne vous arrêtez pas là. Faites encore mieux que ça.
Continuez à vulgariser le protocole de Maputo à travers vos supports médiatiques pour amener les gens à changer de comportement. », libère la ministre provinciale du genre au Nord-Kivu à Innocent Buchu.

Une délégation du réseau des enfants et jeunes Africains pour le développement(REJAD) a accompagné l’un de leur (Innocent Buchu ) pour expliquer à la ministre du genre ce sur quoi portait les prestations ayant conduis au prix Mongongo na biso.En vue de vulgariser le protocole de Maputo, visant à lutter contre les violences basées sur le genre, Innocent Buchu, chargé de communication du Rejadh, a eu à réaliser plusieurs vidéos, vocaux, et articles.
L’article 14 du protocole de maputo qui autorise l’avortement en cas d’une grossesse issue du viol ou de l’inceste, a été au centre des productions audiovisuelles et écrites de Mr Innocent Buchu.
Telle étant entre autres missions du Rejadh dans la vulgarisation de l’article 14 du protocole de Maputo.
Un article très sensible qui bute sur les croyances et cultures des communautés Congolaises en abordant la thématique de l’avortement.
Journaliste de formation, Innocent Buchu s’engage de continuer à utiliser sa caméra, sa plume et son micro pour lutter contre les violences basées sur la genre.
 » Les encouragements de la ministre viennent de nous motivés. Nous allons continuer à travailler pour lutter contre les violences basées sur le genre en vulgarisant le protocole de Maputo par des productions médiatiques. Le combat continu. » rassure le lauréat du trophée Mongongo na biso.
Point focal du Rejad/RDC, Gracias Kibanja se félicite de la noble lutte de sa structure qui produit déjà des bons résultats. L’activiste de droits de la femme dédie le prix mongongo na bisso, de Buchu, à la lutte contre les violences basées sur la genre.
 » Ce trophée n’est pas seulement de Innocent Buchu. C’est un trophée de tous ceux là qui luttent contre les violences basées sur le genre. Nous allons poursuivre la vulgarisation du protocole de Maputo car la lutte n’a pas pris fin. » a enchainé Gracias Kibanja.
Dans cette visée, Fatuma Hassan, ministre provinciale du genre, a promit son accompagnement au Rejadh, notamment dans la vulgarisation du protocole de Maputo et des objectifs de développement durable( ODD).- Par Jospin Hangi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here