Goma :  » Le respect de l’exercice des libertés publiques pour la construction d’un État de droit en RDC « CPN.

0
298
views

Clôture ce mercredi 14 novembre 2019 à Goma du débat participatif sur le thème :  » Le respect de l’exercice des libertés publiques pour la construction d’un État de droit en RDC « . Organisé par Congo Peace Network ( CPN ), durant deux jours, ce débat a réuni les autorités administratives, sécuritaires (Police Nationale Congolaise) , enseignants, leaders de la société civile des jeunes et étudiants et membres des organisations locales. C’est pour parler du rapprochement pour le respect de l’exercice des libertés publiques en RDC, où plusieurs défis reste à soulever surtout dans cette thématique.

 » Je vais essayer d’exposer sur les libertés fondamentales en RDC et plus précisément parler du respect et de l’exercice de droit. Juste essayer de revenir et comprendre ce que la loi prévoit par rapport aux libertés publiques en RDC «  a introduit Felicitée Akonkwa, avocate invitée à ces échanges. Cette femme de droit estime qu’en matière de respect de liberté publique, la responsabilité est partagée. La société civile doit aussi respecter le droit de l’homme, souligne-t-elle, avant de rappeler que la police n’est pas épargnée.  » La loi dispose que toutes les personnes doivent respecter et promouvoir les libertés » martelle Akonkwa.

Au cours de ces echanges, l’organisation a prévu un moment de travaux en carrefour, un mémorandum en a jaillit reprenant quelques recommandations entre autre la punition des actes de vandalisme ou l’applicabilité des articles 22, 25 et 26 de la constitution congolaise. Ce mémorandum est adressé à plusieurs institutions étatiques et non étatiques dans le but de permettre une amélioration des conditions de vie de policiers congolais.

-Par David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here