Esu-Instruction 021: « L’UNIGOM va appliquer la mesure en privilégiant les négociations avec les étudiants » (recteur)

0
1235
views

L’Université de Goma va respecter l’instruction académique 021 du ministre national congolais de l’enseignement supérieur et universitaire portant fixation des frais d’études pour l’année académique 2019-2020.

Ce, dans la marge accordée aux chefs d’établissements de négocier avec les étudiants, a précisé le recteur de l’Unigom ce mardi 10 décembre à Goma.

C’était à l’occasion de son retour de Kinshasa où il était en mission de service pour rencontrer les autorités en vue d’évoquer les difficultés de fonctionnement de l’Université et présenter son plan de développement.

Les frais académiques sont placés à 164.700 Francs Congolais pour les classes de recrutement et au tour de 132 mille francs Congolais en classes montantes, hormis les frais connexes.

Le docteur Sylvain Munyanga estime qu’il faudra mener des négociations avec les étudiants pour terminer l’année académique en cours.
Cela tient compte du système de fonctionnement de l’Université, les frais académiques fixés en amont étant déjà en cours de perception.

 » Ce qui va être fait à l’Unigom c’est ce qui se fait dans d’autres institutions. On va négocier avec les étudiants pour voir ce que nous pouvons faire pour terminer l’année.
Dès ce 11 décembre, je vais appeler les délégués facultaires et le porte parole des étudiants pour que nous essayons de bavarder sur cette question enfin qu’elle ne puisse pas bloquer le fonctionnement de l’Université. », explique le recteur de l’Université de Goma.

Le docteur Munyanga Mukongo estime, par ailleurs, que les mesures d’application de l’instruction du ministre seraient importantes pour éviter les problèmes de fonctionnement dans les établissements supérieurs et universitaires.

 » Dans tous les cas, l’arrêté doit être appliqué. Mais, en principe, il doit y avoir des mesures d’application. Nous pouvons recourir au gouverneur, nous pouvons encore recourir aux parents si nous connaissons des difficultés de fonctionnement. Mais l’arrêté du ministre doit être d’une application sans faille. » Rassure le professeur Munyanga, recteur de l’Unigom.

-Par Jospin Hangi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here