Nord-Kivu : Un calme apparent s’observe à Kirumba après trois jours de vive tension

0
386
views

La situation est relativement calme après trois jours de vive tension à Kirumba, une commune rurale située dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu, suite au fusillade d’un jeune commerçant la nuit du lundi 9 mars dernier par un présumé élément FARDC.

Au lendemain, des heurts ont occasionné la mort de deux autres personnes et une dizaine de blessées lors des interventions des éléments de la police pour étouffer le soulèvement populaire.

Une délégation provinciale mixte conduite par le vice président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu, composée d’autres députés provinciaux ainsi que du ministre provincial de la justice avait été dépêché d’urgence pour s’enquérir des faits ayant conduits à la mort de 3 personnes tuées par balle, des blessés et deux maisons des policiers incendiées et trouver des solutions idoines pour un retour au calme.

Contacté dans son fief électoral , le Vice President de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu dit avoir organisé un meeting populaire pour écouter les différentes réclamations de la population.

Pour lui, les revendications de la population de cette commune rurale sont légitimes mais seront examinées avant d’y apporter des réponses dans le plus bref délai.

« Je trouve très légitime les manifestations de colère de la population de Kirumba mais je condamne tout dérapage. Il est inacceptable que quatre personnes soient tuées par balles depuis le début de l’année 2020 alors que nous avons des services de sécurité à Kirumba» a fait savoir le député Jean-Paul Lumbulumbu

Il a toute fois annoncé le retrait de l’un des commandants de la PNC de Kirumba avant de préciser que le cas du commandant régiment pourra faire l’objet d’un examen.
Plusieurs autres militaires seront, probablement, relevés de Kirumba.

-Par F-Kitsa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here