Nouveau cas d’Ebola à Beni : La société civile locale doute

0
281
views

Dans une déclaration rendue publique ce samedi 11 avril , la société civile de Beni a remis en doute la confirmation d’un cas d’Ebola dans la ville cosmopolite. 

Cette structure citoyenne exige que le nouveau cas soit réexaminé.

Alors que l’épidémie d’Ebola était à deux jours d’être déclaré terminé sur l’ensemble du territoire national , un nouveau cas a été détecté en ville de Beni le 8 avril dernier et décédé un jour après.

Cela laisse perplexe la société civile de Beni qui n’est pas satisfaite des résultats.
Elle appelle au déterrement du corps pour des nouveaux tests.

«Pour couper court à ce doute ,la société civile demande une contre-expertise médicale sur le cadavre suivant les procédures légales. C’est-à-dire le corps doit être déterré aux frais de la riposte.
Les échantillons doivent être envoyés aux laboratoires du CTE de Mangina ,de Butembo et de Katwa afin de comparer les résultats de ces trois laboratoires » a indiqué Kizito Bin Hangi , président de la société civile de Beni sur les antennes de la Radio Télévision Rwenzori (RTR) de la ville de Beni .

Décédé après une détérioration de son état de santé , le jeune électricien de 26 ans qui habitait à Malepe a été inhumé le 10 avril dernier accompagné de plusieurs de ses proches.

La société civile appelle toutes les personnes contacts de se présenter à l’équipe de la riposte pour que le virus ne se propage à grande pompe.

«Étant donné que l’enterrement de cette personne n’a pas été sécurisé et pour éviter la contamination en masse d’Ebola en ville de Béni, la société civile exhorte les cas contacts de ce décès de se faire identifier le plus tôt possible à l’équipe de la riposte pour une vaccination et un suivi médical », a dit Kizito Bin Hangi.

Pour rappel, Beni est aussi touché par la pandémie à Coronavirus avec deux cas confirmés. Le respect strict des mesures barrières est capital pour éradiquer le Coronavirus et l’Ebola.

-Par David Bitwayiki

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here