Nord-Kivu : La Lucha dément avoir été en connivence avec les rebelles Mai-mai à Nyamilima

0
398
views

Accusé par les FARDC d’être en connivence avec les résidus rebelles de Maï-Maï à Nyamilima, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) jette en bloc toutes ces accusations, à travers une mise au point de ce mardi 5 mai 2020.

Selon la Lucha, il s’agit des accusations « fausses » et « dénouées de tout fondement contre ses militants » victimes d’une forte répression depuis plusieurs semaines en raison de leur mobilisation pour demander une démarcation participative du Parc National des Virunga.

« Toutes les actions menées par la section de Nyamilima et auxquelles la population a largement participé ont toujours été non-violentes quoique souvent réprimées par les forces de sécurité et parfois les éco-gardes de l’ICCN. Nous avons su insuffler une dynamique non violente dans cette région du pays qui a vécu plus de deux décennies de conflits armés, où sont encore actifs des nombreux groupes armés… », a déclaré Espoir Ngalukiye, militant de la LUCHA

Ce mouvement exige, à cet effet, la suspension du colonel Zaïre pour avoir induit sa hiérarchie en erreur en fabricant de fausses accusations.

Signalons que dans son communiqué du lundi 4 Mai 2020, l’armée congolaise a indiqué avoir perdu 2 militaires ainsi que 2 armes de type AK-47 au cours des actions de la LUCHA à Nyamilima entre les mois de janvier et Mai 2020.

– Par F-Kitsa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here