Vodacom L1 : AS Dauphin Noir concède un nul stressant face au FC Renaissance

0
243
views

L’association sportive Dauphin Noir de Goma a concédé un match nul (1-1) décevant, vu la physionomie du match, face au football club Renaissance du Congo de Kinshasa, ce mercredi 21 octobre au stade de l’unité de la ville de Goma en Vodacom Ligue1.

L’équipe du FC Renaissance de Kinshasa

Les tricolores gomatraciens accueillaient les renais après leur match nul, la semaine passée, contre DCMP ( 0-0 ). Les renais kinois, quant à eux, revenaient d’une défaite dans le derby contre les imana (2-1). Une raison de plus pour les deux formations à chercher une victoire après leurs résultats non satisfaisant comme, les ont d’ailleurs, souligné les deux entraîneurs en conférence de presse d’avant match hier mardi.

Dès l’entame de la première période, renais et dauphinois montraient l’envie et donnaient les couleurs du match. Oui de bonnes couleurs entre les deux formations car l’engagement se sentaient de deux côtés. Aux premières minutes, ce sont les visiteurs qui se montrent dominant sans trouver toutefois la faille, devant une défense sereine des bleu et noirs. Moment d’observation terminé pour les locaux. Les coéquipiers de Mwana Kibuta, certainement le bourreau du club kinois en première période, enchaînent des actions collectives intéressantes contrairement à leurs deux derniers matches. Piscas Kirenge, capitaine dauphinois, n’a pas arrivé à cadrer ses frappes. Le problème de finition de la part de deux formations les a conduit aux vestiaires sur le score nul et vierge.

En début du second acte, les locaux reviennent avec même ambition mais pas de réalisme dans le dernier geste. Contexte qui le coûtera cher. Sur une contre-attaque lancée depuis le milieux du terrain, Lodi Joel lance en profondeur Waka Bofakaka. Ce dernier, avac toute aisance, enroulée sa frappe depuis l’extérieur de la surface qui fait mouche dans les filets des dauphinois ( 72′). Avec la température pluvieuse qui s’est invitée sur la pelouse du stade de l’Unité, les deux formations ne parvenaient plus à garder longtemps le cuir. Malgré, les poulains de Todet Farini montraient l’ambition mais pas la perfection dans les actions cruciales. L’entrée en jeu de Linda Mtang sera salvateur pour les locaux. En dehors de la surface, Linda décide de tenter sa chance d’une frappe sèche. Cette dernière forcera Nzunga Mafuana de marquer contre son camp (79′). Cette réalisation a fait renaître l’espoir de Dauphin Noir de l’emporter face à Renaissance. La domination continuait pour les tricolores mais pas toujours la concrétisation jusqu’au coup de sifflet final.

Finalement, Todet Farini et Camille Bolombo, respectivement entraîneur de l’équipe de Goma et celle de Kinshasa, n’ont pas eu raison de leurs paroles d’avant match.

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here