Colloque PAE 20 : Le civisme, l’approche didactique et la lutte contre la corruption au centre du premier jour

0
344
views

La cinquième édition du colloque initié par le programme d’accompagnement des étudiants à été lancé officiellement ce vendredi 31 octobre à Goma sous le thème :  » Participation citoyenne des jeunes, bonne gouvernance, développement économique et social « . Pour ces premières assises, les étudiants ont été appris sur les notions du civisme, l’approche didactique ou encore la lutte contre la corruption.

Ils étaient plus de 150 étudiants de plusieurs universités de la province du Nord-Kivu a afflué la grande salle de la faculté de technologie de l’université libre de pays de grands lacs, lieu choisi pour la cinquième édition du colloque PAE-Elimu kwa Maendeleo. Attentionnés et disciplinés, ces étudiants et d’autres membre des structures juvéniles ont été parlés de l’inclusion sociale et la didactique en milieu universitaire.

Parlant de la didactique et de la pédagogie, Félicitée Mugombozi, avocate, doctorante ( PhD candidate ) et enseignante à l’Ulgl/ Goma a été la première intervenante de la journée après les mots d’ouvertures des autorités provinciales et du recteur de l’Ulgl/Goma. Pour elle, l’éducation congolaise est à refaire pour plus de la participation des étudiants au développement de la RDC.  » Nous avons besoin plus de cours qui rencontrent la réalité du congolais. Rien en sert à produire des théoriciens qui du reste sur le marché ne savent pas lier la théorie à la pratique « , a-t-elle souligné après son speech.

De son coté, Prospert Lubugo, coordonnateur du PAE, réitère que ces assises ont leur besoin d’être dans l’élévation des valeurs du Congo.  » À travers ce colloque, on veut faire comprendre aux étudiants que l’avenir du Congo c’est eux. Ils seront les cadres et donc ils ont besoin d’être préparés en amont…on veut les faire les multiplicateurs des valeurs de leur société respective et ainsi partager au développement du Congo « , a-t-il déclaré.

En l’intelude cette première journée, le professeur Ka Mana est revenu sur les structures anthropologiques de la population de l’Est de la RDC. Il a martelé plus sur la jeunesse qui est la plus instrumentalisée pendant les périodes électorales. Il a ensuite structuré son discours sur la désorientation de structures sociologiques en faisant plus allusion aux speechs des jeunes avant de nouer une relation avec une femme ou encore l’effondrement de l’imaginaire créateur chez les jeunes.

Au sortir de cette première rencontre, les participants ont affiché un sentiment de satisfaction et semblent prêts à entamer la seconde, demain, sous le thème :  » Vers le relèvement de l’économie en RDC, l’entrepreneuriat, un des moyens pratiques « 

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here