Nord-Kivu : les porte-paroles des étudiants montent au créneau et exigent les élections du P3

0
163
views

Dans une assise organisée ce jeudi 10 Décembre à Goma, plusieurs portes paroles de diverses institutions universitaires, étatiques et privées, se sont réunis et ont fait une déclaration alarmante concernant le porte parole des étudiants au niveau provincial.

C’est une guerre froide qui débute à ce jour au sein de la sphère universitaire du Nord-Kivu. Ils étaient plus d’une quinzaine de portes paroles et leur adjoints à se mettre ensemble pour tabler sur plusieurs questions, dont notamment la plus sensible était celle des élections du P3, le représentant de PP au niveau de la province.

Après moult réactions et suggestions de tout un chacun, une déclaration en est sortie. Le moindre que l’on puisse dire est que cette dernière contient de recommandations qui ne vont pas pleurer à tout le monde.

Premièrement, ils ont exigé de désolidariser l’équipe des imposteurs ( gouvernement actuel) qui sèment la confusion et favorisent la cacophonique dans le chef des étudiants de la province du Nord-Kivu.

En deuxième lieu, ils ont recommandé la nomination d’un directoire de 5 personnes toutes PP de leurs institutions et dont le but principal sera de fédérer toutes les autres institutions afin de désigner une équipe de représentants provinciaux des étudiants du Nord-Kivu.

Ils ont aussi demandé, en troisième vague, de denier toutes qualités au non étudiant qui, à ce moment, s’enroge le droit de parler au nom des étudiants sans pour autant en avoir mandat et sans scrupules.

Dans le dernier volet de leur déclaration, ces représentants des étudiants ont décidé anonymement de revenir pour choisir le porte-parole provincial et toute son équipe le 28 décembre 2020 et par ricochet, ils vont exiger les autorités académiques, politico administratives de différentes institutions de prendre acte de l’auto détermination des étudiants de la majorité des institutions du Nord-Kivu.

Signée par tous les PP présents, dont notamment celui de l’ISIG/Goma, ULPG/Goma ou encore UNIP, cette déclaration sera transmise aux autorités de la province et plusieurs organisations de la place.

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here