Goma : La conférence sur l’art et l’organisation ouvre Hadisi Urban Festival 2

0
332
views

Dans la poursuite de ses activités culturelles précédant le festival proprement dit, le comité organisateur de Hadisi Urban Festival a organisé une conférence le samedi 13 février Yolé Africa, à Goma. Portant sur le thème :  » L’art et l’organisation « , les participants ont eu un partage sur les défis, les leçons à apprendre, les émotions à vaincre dans l’organisation d’événements culturels, dans le but d’ouvrir la discussion sur les difficultés qui touchent actuellement le secteur culturel.

Hadisi Urban Festival est une rencontre annuelle qui invite la chorégraphie dans les rues de Goma, à l’est de la RD Congo, pour promouvoir le respect des droits humains, la liberté d’expression et de création, la solidarité et la paix. Ce rendez-vous artistique utilise la création et la promotion d’activités de la culture et de l’art comme moyen thérapeutique et de sensibilisation.

La deuxième édition de Hadisi – mot swahili signifiant histoire, conte ou narration – reste spéciale cette année, covid 19 l’oblige. La conférence, développée par Guillaume Bisimwa, initiateur du festival Amani, a connu majoritairement la participation des artistes, toutes disciplines confondues, et opérateurs culturels locaux où ils ont appris essentiellement sur la réception et l’interprétation des opinions reçues de la part du public. Ils ont aussi été conscientisés sur la nécessité de travailler en cohésion.

«  Il est important de pouvoir travailler ensemble en tant qu’artiste et opérateur culturel pour développer ce qui nous unit nous tous : l’art. Cela va nous aider à développer notre région, notre province. L’art est très important car il unit, sensibilise et est au centre du développement « , a déclaré Guillaume à la fin de la conférence. À lui de conseiller :  » Vivons sur la résilience pour pouvoir vivre de cet art pendant cette période de la pandémie « 

La deuxième édition du Hadisi Urban Festiva débutera officiellement le mardi 16 janvier à Sake, à 26 kilomètres de Goma, où Taylor Cruzz entamera un atelier de la danse contemporaine sous le thème :  » Au-delà de nos murs « , ainsi mettre l’accent sur la promotion de l’esprit de vivre ensemble malgré les différences, utilisant les danses traditionnelles congolaises comme un moyen de réconciliation et de cohabitation Pacifique.

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here