Goma :  » Imagine une pandémie sans art « , les artistes célèbrent la journée mondiale de la liberté de la musique

0
286
views

Le 3 Mars, Hadisi Urban Festival en collaboration avec l’organisation Freemuse ont organisé une conférence pour célébrer la 15e journée annuelle de la liberté de la musique. Sous le thème  » Imagine une pandémie sans art « , une dizaine d’artistes se sont unis à Goma pour parler des confrontations dont ils font face à la pandémie du Covid-19 et au confinement.

Ils étaient artistes slameurs et danseurs à répondre présents au centre culturel Yolé Africa, où se tient la seconde partie de la deuxième édition du Hadisi Urban Festival. Ces échanges entre artistes ont mis en évidence le rôle et l’impact de l’art dans les sociétés et pour défendre les droits universels de créer, de jouer et de participer à des expressions artistiques.

L’artiste slameur Depaul Baluku fait son speech sur la journée mondiale de la liberté de la musique. Ph: Danny Ambysi

Cette année, en se concentrant sur le thème :  » Imagine une pandémie sans art « , Freedom Music Day entend sensibiliser aux défis auxquels sont confrontés les artistes et interprètes lors du Covid-19, et rappeler de ne pas prendre art, et l’espace pour les artistes comme acquis.

Célébrée dans 40 pays à travers le monde, cette journée a été initiée depuis 2007 par Freemuse, qui est une organisation internationale indépendante qui défend la liberté d’expression artistique. L’organisation pense qu’au coeur des violations de la liberté artistique se trouve l’effort pour faire taire les opinions et les valeurs opposées ou moins préférées par ceux qui sont au pouvoir – politiquement, religieusement ou socialement principalement en raison de la peur de leur effet transformateur.

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here