Goma : le CJV prône le vivre ensemble et la paix par le biais des artistes

0
150
views

Après une semaine de formation initiée par le Club de Jeunes pour la Vie, 35 artistes ont fait la restitution ce mardi 4 Mai 2021 à Goma. De part leurs prestations, ces artistes ont fait passer les messages de la paix et du vivre ensemble au sein des communautés de pays de la région de grands lacs.

Du slam poésie au rap en passant par la danse et le dessin, une trentaine des artistes de la ville touristique se sont réunis durant 7 jours pour contribuer, artistiquement parlant, à la sensibilisation de la paix, la pensée critique mais aussi dans la lutte contre les conflits.

 » Nous avons encadré les artistes de plusieurs catégories qui ont présenté des oeuvres artistiques « , a souligné Hubert Masomeko, volontaire de CJV.  » l’idée autour de cette activité c’était de faire passer les messages de paix et de pérenniser ce climat Pacifique dans la région des grands lacs « .

«  Nous sommes dans une région en froid avec les violences et c’est vraiment nécessaire de pouvoir penser aux artistes parcque’ils sont les canaux et les vecteurs de messages « , rappelle-t-il avant de continuer.  » Ils sont toujours en avec les communautés grâce à leurs différentes productions. C’est dans ce sens qu’on a usé de ces potentiels des artistes pour pouvoir passer les messages de paix qui auront un impact dans le changement de la région en matière de la paix, la non-violence et la pensée critique ».

Les artistes ayant presté ont bénéficié d’une certification. Geste qui n’a pas laissé indifférent leur conscience et contribue ainsi à leur carrière.

 » Nous nous sommes mis ensemble pour voir si à notre manière nous pouvons lutter contre les stéréotypes et contre le tribalisme qui se font d’ici et d’ailleurs contre le Rwanda, le Burundi ou le Congo…Nous avons essayer artistiquement de mettre les barrières et voir si ça peut nous amener quelque chose de positif « , a déclaré Benedicte Luendo, slameuse qui a participé aux ateliers.

Le club de jeunes pour la vie promet de ne pas s’arrêter sur cette seule activité. Il appelle d’autres organisations à l’emboîter les pas dans son combat.

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here