JO Tokyo 2021 : Marie Branser éliminée, elle fustige les dirigeants congolais de ne pas l’aider financièrement

0
262
views

La congolaise Marie Branser a été éliminée par la russe Aleksandra Babintseva lors de Jeux Olympiques de Tokyo 2021, en seizième de finale le 29 juillet dans la catégorie de 78 Kg. Dans un entretien exclusif avec la RFI, la judokate a parlé sans langue de bois du délaissement du gouvernement congolais à cette double championne d’Afrique lors de son séjour dans la capitale nippone.

 » Elle ( Aleksandra Babintseva ) était la meilleure aujourd’hui. Je suis déçue aujourd’hui mais je ne peux pas changer le résultat « , a-t-elle commencé par avouer avant de relever que c’est bien elle, seul e, qui dépensait son argent pour représenter la RDC au cours de ces jeux Olympiques.  » Je vais faire une pause maintenant et réfléchir à toutes les chose qui se sont passées, tous les problèmes auxquels j’ai dû faire face, à tout l’argent que j’ai dépensé dans le judo « , a-t-elle dit avant de poursuivre sur les ondes de la chaîne française :  » Parce que c’est moi qui ai mis l’argent pour tous les combats aux Quels j’ai participé. J’ai pleuré sans arrêt Parce je voulais juste pouvoir travailler sérieusement. Mais quand il y a des gens qui ne sont pas sérieux, ça ne se passe pas comme ça… »

Elle ne s’est pas arrêtée par sans soulever quelques interrogations :  » Est-ce que c’est normal qu’une double championne d’Afrique paie les frais liés à toutes ses compétitions ? Est-ce que c’est normal que le président de la Fédération ait bloqué ma participation aux Championnats d’Afrique ? « .

La Judokate d’origine allemande, qui se dit dépenser près de 18 000 euros depuis l’an 2020 pour les compétitions aux quelles elle a eu à participer, menace d’arrêter ou de faire une pause car elle n’a plus  » d’argent et plus assez d’énergie pour gérer tout ça « .

Toutes fois, elle a tenu à remercier tous les congolais pour le soutien :  » Heureusement, les gens en RDC m’ont soutenu. Je veux d’ailleurs les saluer et les remercier. Leur soutien me rend fière « .

Pour Marie Branser, 28 ans, Le cap est d’ores et déjà fixé pour les J.O de Paris en 2024 et pour le gouvernement congolais  » il faut changer les habitudes si les gens qui dirigent veulent des résultats « …

David Kasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here