Indépendance de la RDC : l’Unigom interroge ses cadres sur la souveraineté du Congo

0
88
views

À l’occasion du 62e anniversaire de la RDC, l’Unigom a organisé une conférence débat, le 30 juin, au campus du lac Vert à Mugunga. Les échanges tournaient autour du thème :  » La souveraineté de la République Démocratique du Congo 62 ans après : Consolidation ou dégradation « .

3 cadres scientifiques cette institution étatique : le prof. Dr. Ndovya Mundala, le Dr. Trésor Muhindo Mukunya et le chef des travaux Kimbere Kithaka sous la modération du prof. Dr. Pigeons Kambale Mahuka se sont partagés 3 sous thèmes durant cette conférence. Du contenu de l’hymne national avec la symbolique des couleurs du drapeau national aux interventions militaires étrangères 62 ans après l’indépendance en passant par la relique de Patrice Emery Lumumba à l’épreuve de la politique congolaise, les discussions ont été houleuses.

 » L’idée, c’était que nous puissions penser et repenser l’indépendance de la RDC pour voir là où il y a des failles à combler « , a déclaré le modérateur à l’issue de la conférence qui a connu la participation des étudiants, des députés provinciaux, des enseignants d’universités et les officiels de l’armée.  » Nous avons eu à confronter des textes à la pratique, et nous avons eu des recommandations « , a-t-il poursuivi.

De son côté, le prof. Ndovya, linguistiques, pense que l’hymne national congolais est mal compris et nécessite une interprétation dans les langues nationales.  » L’hymne est dans une langue étrangère. Je souhaiterais qu’il soit traduit dans les 4 langues nationales et mêmes les langues locales « , a-t-il souligné.

Sur d’autres points, les intervenants ont suggéré qu’on fasse chaque fois des consultations nationales avant la signature des accords, surtout quand il s’agit de questions à intérêt du peuple. Sur la question de la relique, c’est une reconnaissance nationale et une fierté d’avoir engin un symbole de l’heros de l’indépendance, a estimé le paneliste.

Notons que ces échanges seront couchés dans un livre après une série des conférences débats dont celle-ci a été la première. Les étudiants seront aussi appelés à suggérer leurs réflexions sur les différents thèmes qui seront objets de ces échanges.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here