PDTIE : La ville de Goma accueille la toute première session des formations sur les Déchets et énergie durable

0
181
views

C’est sous le thème «Déchets et énergie durable» que l’institut de la francophonie pour le développement durable, en partenariat avec Congo Bio Tech, à lancé une série des formations pratiques et écologiques en recherche scientifique, innovation et entrepreneuriat technique, ce lundi 25 juillet 2022, en ville de Goma, province du Nord-Kivu, RDCongo.

À travers cette session qui ira du 25 au 30 juillet 2022, avec la participation des jeunes scientifiques et des innovateurs venus de la RDC, du Rwanda et du Burundi, l’IFDD/OIF veut partager ses connaissances et ainsi faciliter la création des nouveaux emplois.

Dans son mot de circonstance, Ir Arsène Ntamugenga, représentant de Congo Bio Tech, encourage les participants et les félicite pour l’intérêt qu’ils portent à ces formations, tout en soulignant l’urgence de former lucidement la jeunesse africaine face aux besoins émergents de la recherche et de l’innovation.

«Je pense que vous êtes convaincu qu’il est du devoir de la communauté intellectuelle de s’engager dans l’œuvre de transformation positive et profonde de la société et d’impulser une pépinière de chercheurs et d’ innovateurs» a-t-il dit.

À lui d’ajouter : « votre engagement scientifique, entrepreneurial et écologique et votre présence au cœur de ces formations sont plus qu’un gage de sérieux, de crédibilité et d’espoir».

Cet ingénieur agronome indique que Congo Bio Tech s’attend à ce que cette session des formations aide à contribuer à mettre en place et consolider un environnement de la recherche et des innovations qui répondent à des problèmes de société dans des champs de Bio ingénierie.

Pour Mosange Thérèse, participante et licenciée en environnement et gestion de changement climatique, Goma est bourrée d’opportunités, vu le nombre des déchets biodégradables jetés chaque jour.

Cette chercheuse environnementaliste pense pouvoir tirer profit de ces formations non seulement pour l’intérêt de la RDC mais de l’Afrique tout entière.

Avec cette initiative qui prend vie pour la première fois dans la ville touristique de la République démocratique du Congo, le but est d’aider les chercheurs à mettre en pratique leurs théories afin de créer des solutions aux problèmes environnementaux.

  • Par Ormiel Mihigo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here