Guerre à l’Est: le Porte parole adjoint rwandais ne tarde pas à répondre à Patrick Muyaya

0
259
views

Quelques heures après le mini-sommet de Luanda ce jeudi 24 Novembre 2022, le Porte parole du Gouvernement congolais, Patrick Muyaya a réagi sur France 24 concernant l’accord signé par les Chefs d’Etats présents dans la capitale angolaise où le Président rwandais Paul Kagame s’est fait représenté par son Ministre des Affaires étrangères. Patrick Muyaya n’a pas mâché ses mots en dénonçant ouvertement l’implication du Rwanda aux côtés du M23 dans ce conflit. Alain Mukuralinda, Porte parole adjoint du Rwanda n’a pas tardé à réagir sur les propos du Ministre congolais niant ainsi l’implication de son pays dans cette affaire.

<< …Nous savons depuis le début que le M23 est soutenu par le Rwanda, disons les choses telles qu’elles sont…>> a déclaré Patrick Muyaya sur France 24 dans le Journal Afrique.

<< Si le Rwanda ne reconnaissait pas sa responsabilité dans cette affaire, il ne se serait pas engagé que ce soit à Nairobi, à Luanda ou à New-York, autour du Président Macron à porter la voix du M23 et leur dira d’arrêter. Aujourd’hui il ne faut plus passer sur le dos de la cuillère, il est établi que c’est l’armée rwandaise qui opère derrière le M23, il y a un rapport des Nations-Unies qui l’atteste, il y a le département et le Gouvernement américain qui en parle de manière claire et tous les services de renseignements étrangers sont au courant et savent que le Rwanda est derrière le M23…>> a-t-il ajouté.

Sur France 24 dans le journal Afrique, la réaction du Porte parole adjoint rwandais Alain Mukuralinda intervient le lendemain de la déclaration du ministre Congolais Patrick Muyaya.


<< Peut importe la personne qui a représenté le pays, le plus important est que cette personne a la compétence de représenter le Président>> a-t-il répondu à la déduction de l’opinion publique qui pense que le Rwanda ne semble pas déterminé à oeuvrer pour la paix à l’Est de la RDC, d’où l’absence de Paul Kagame à Luanda.

<< … C’est son interprétation, ça n’engage que lui…>> a ajouté le Ministre rwandais en réponse à Patrick Muyaya qui a affirmé que le Rwanda représente le M23 depuis le début. << Ce qui est sûr est que le Rwanda est satisfait de la résolution qui a été prise hier même si il n’y a rien de nouveau. En effet par rapport aux résolutions de Nairobi, de Luanda et dernièrement au Burundi, ce sont toujours les mêmes décisions qui ont été prises. En revanche, la résolution a montré encore une fois l’incapacité totale et donc l’échec du Gouvernement congolais à instaurer la sécurité à l’Est du pays et ce manque de volonté politique d’appliquer les résolutions antérieures…>>

Signalons que dans la soirée après le mini-sommet de Luanda, le M23 a déclaré ne pas être concerné par cet accord qui ordonnait un cessez-le-feu immédiat dès ce Vendredi 25 Novembre 2022 à 18h, le retrait du M23 des zones occupées et son désarmement en territoire congolais.

Lucien Sebuke

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here