RDC: Trésor BUUNI, une bénédiction pour le football de Goma (portrait)

0
504
views
Trésor Buuni en chemise, s'assayant sur le banc de Bresil A.C

N’importe quelle équipe, quelle académie de football oeuvrant en République Démocratique du Congo aurait besoin d’un dirigeant dévoué comme celui du Centre de Formation Professionnelle et Omnisports. Le niveau est certes jusque-là inférieur mais l’implication de Trésor BUUNI pour l’émergence de son académie en particulier et généralement du football de la ville touristique de Goma est incommensurable.

De la carrière d’un grand footballeur à son ère, auréolée individuellement par les titres de joueur révélation en 2001, meilleur milieu de terrain en 2002, deuxième meilleur joueur en 2003. Tout ceci, au championnat de l’Entente Urbaine de Football de Goma, sous la tunique de l’Athletic Club Bureau de Relations d’Études Sportives Internationales et Locales (BRÉSIL A.C), équipe expérimentale du CFPO. 

Au milieu, le jeune Trésor, à l’époque dossard 10 de Brésil AC

À cela s’ajoute la prestigieuse récompense de meilleur buteur de la Coupe du Congo avec 4 buts inscrits, au profit du Daring Club Virunga en 2008, obtenue par le fils biologique du regretté Brésilien BUUNI, un des baobabs du ballon rond gomatracien.

Trésor BUUNI (meilleur buteur de la Coupe du Congo), interviewé par Charles MBUYA, ancien journaliste de Digital Congo, actuel de Canal+

Une reconversion réussie

N’ayant plus les pieds pour taper dans le ballon, comme il faisait merveilleusement entre 1997 et 2009 lorsqu’il évoluait respectivement en faveur de BRÉSIL et Virunga de Goma, Rayon Sport du Rwanda, Rangers d’Afrique du Sud et KCCA d’Ouganda, Trésor BUUNI a levé l’option d’embrasser le management sportif depuis 2015.

Deux ans seulement après ce changement de veste, l’ancien milieu polyvalent et ailier, a pris officiellement les commandes du CFPO dont BRÉSIL A.C est affilié au championnat de l’EUFGO. Avec cette formation, le jeune dirigeant compte titiller le niveau national et africain à la longue, mais, après s’être adjugé au terme de la saison sportive en cours, une place parmi les meilleurs localement. Celle de champion, pourquoi pas?

Avec la casquette de président, son objectif est donc celui de propulser les Brésiliens en Ligue 2, tout en ne se détournant pas de son rôle d’agent de joueurs et son ambition de promouvoir et de chercher des opportunités à l’échelle nationale, surtout internationale aux talents locaux.

Branham KABALA, un des produits du CFPO signant pour un club de Tunisie

Dans le monde du management sportif, le natif de Goma ne sera pas à son premier coup d’essai. À titre d’exemple relatif à ses réalisations, aujourd’hui, le jeune Branham KABALA, un des produits de son centre de formation monnaie son talent au niveau de la première ligue de football, en Tunisie. 

  • Par Richard MUHIMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here